Jean-Marc Chevalerias l'éleveur  répond à quelques questions pratiques:

 

Comment acquérir un chiot ou obtenir plus de renseignements sur les chiens (tarfis etc...) et l'élevage?

Contactez moi sur mon e-mail: jean-marc.chevalerias@orange.fr ou sur mon téléphone: +33 6 88 11 47 22

La socialisation de votre chiot ?

La socialisation de votre chiot est une étape clé pour la construction du chien .Aprés l'imprégnation de la mére et le travail de l'éleveur il faut absolument que l'acquéreur prenne le relais sans tarder, aprés avoir véçu au moins 8 semaines au contact de sa mére il doit apprendre  les règles dans sa nouvelle famille.

Beaucoup de changements vont arriver une nouvelle maison , des bruits différents de odeurs nouvelles des humains différents , il doit s'adapter le plus vite possible et pour cela vous devez vous occuper de lui et prendre des précautions pour protéger  ce nouveau venu.Ne surtout pas négliger de lui faire decouvrir le dehors de la maison pour le rassurer et s'adapter à  sa nouvelle vie.

L'apprentissage de s'habituer à toutes sortes de situations visuelles et auditives et olfactives.Il faut tout faire pour vaincre ses peurs , ne pas le prendre systematiquement s'il à peur sinon vous lui donnerez raison d'avoir peur!

Ne pas oublier qu'il observe son univers et aussi ses congéneres .

Ne pas oublier que c'est vous le CHEF DE MEUTE et que vous devez vous faire respeter tout en respectant le chiot aussi et ne pas oublier de le réprimender si besoin et ensuite le rassurer , nul besoin d'utiliser la violence à cet âge le chiot comprend trés vite et quelques saccades de la peau du cou , un ton grave et ferme lui signaleront qu'il ne doit pas le refiare!

Surtout ne pas lui laisser de porte ouverte  et  lui laisser croire que c'est lui  le chef donc en résumé lui inqulquer les bonnes manieres  dés le plus jeune âge avec fermeté et conviction .

Le jeu est aussi indispensable à son équilibre des séances fréquentes et de courte durée et surtout être toujours le vainqueur, c'est vous le chef !

Trés important également c'est l'ouverture au monde exterieur d'oû l'importance de le sortir avec vous faire des courses , voir du monde  , à la fois des  humains comme ses congéneres le maximum de temps et autant  de fois que vous pouvez et lui faire entendre des bruits insolites afin qu'il n'est pas peur , ne pas hésiter à taper des mains , taper sur des barres de fer , et si vous le pouvez en toute securité  tirer au pistolet à amorce ou des petards , tout cela pour l'habituer aux différents bruits qu'il va rencontrer dans sa vie de tous les jours et à la chasse .

Sachez que rien n'est perdu ce travail de socialisation et si important que malheureusement tant de maître ont tendance à négliger   qu'il n'est jamais trop tard pour atténuer ou même guérir certains comportements.

 

Quelques conseils pour dresser et éduquer votre chiot ?

D'une manière générale on peut distinguer deux moyens pour éduquer son chien. La récompense, pour montrer au chien qu'il a bien agi, ou la contrainte, pour faire comprendre au chien qu'il ne doit plus reproduire tel ou tel comportement. Si la punition reste parfois nécessaire, je recommande de bien marquer et d'insister sur la récompense autant que possible pour éviter le stress de l'animal et conserver le côté ludique de son activité (chasse, accompagnement en promenade etc...). Cette prédominance de la récompense sur la contrainte est partiulièrement importante lorsque le chien est jeune car il est alors dans sa phase d'apprentissage et de construction de son caractère. Trop réprimander son chien dans cette phase pourrait modifier son comportement et le transformer en chien craintif ou impulsif.

 

Mais quels sont les actions ou gestes que je puisse concrètement appliquer ?

Lorsque le chien adopte le comportement recherché, ne pas hésiter à caresser le chien, lui donner une friandise et lui parler avec une voix douce. Avant de le réprimender il est impératif d'avertir de manière simple et claire: inutile de crier, un "NON!" de force modérée mais avec une intonation sèche, (le chien n'est pas en mesure de comprendre plus que ce mot). Enfin il est critique de formuler cet avertissement au bon moment, idéalement lorsque le chien est pris sur le fait. Tout avertissement ou punition après l'acte s'avère contre-productif.

 

Quels outils de dressage peuvent m'être utile ?

L'éducation du chien doit se faire par le jeu permettant de nouer un lien fort entre le chien et le maître. Ainsi, des jouets imitant un gibier, aussi appelés "apportables" s'avèrent très utiles pour enseigner le lancer et le rappel.

 

 

En raison du stress qu'il provoque, je ne recommande  pas de manière systématique le collier de dressage auquel je préfère l'usage du sifflet, plus naturel et moins stressant pour le chien. Enfin le sifflet oblige le dresseur à suivre méthodiquement les actions du chien et à intervenir au bon moment.

 

Quels sont les gestes à lui apprendre en priorité ?

Les éléments suivants sont à travailler en priorité:

  • Apprendre le rappel immédiat à l'aide de récompenses
  • Apprendre le "assis!" et le "coucher!"
  • Apprendre le "en avant!"
  • Apprendre à marcher au pied à l'aide d'une laisse ("au pied!")

 

Alimentation et dressage: les avantages et précautions ?

L'alimentation (les friandises par exemple) est un allié important lors du dressage. Elle permet de récompenser le chien de manière simple et efficace. Cependant, des règles simples doivent être respectées.

  1. Ne pas initier une séance de dressage après manger.
  2. Les récompenses doivent être déduites de la ration quotidienne du chien
  3. Ne pas lésiner sur la qualité des croquettes surtout pour un chien en croissance